Relations d’aide centrées sur la personne

et leurs différents champs d’application

Cycle 2

 

Objectifs
– Connaître et comprendre les bases théoriques qui fondent l’Approche Centrée sur la Personne tant sur le plan éthique, philosophique que psychologique.
– Développer à travers l’expérience, les trois attitudes nécessaires dans toutes relations d’aide Centrée sur la Personne : la congruence, l’empathie et la considération positive inconditionnelle.
– Etudier les implications possibles de l’ACP et de ses outils dans les différentes activités humaines : vie familiale, éducation et apprentissage, conduite de groupe, vie institutionnelle, conflits, entreprises et risques psychosociaux.
– Mettre en lien ces attitudes et le travail de « présence » à soi, à l’autre.
– Acquérir et comprendre le processus de développement d’une personne et d’un groupe.
Faire les liens et relever les différences avec les autres approches psychologiques dans le respect de ces dernières.

Contenu
Le contenu est proposé à titre d’information, l’ordre de présentation n’est pas un ordre chronologique de traitement. La pédagogie prend en considération les demandes des personnes et du groupe et le respect de leur rythme et de leur processus.

1ère année
– Présentation des personnes, des projets, de la formation, des attentes.
– Création d’un climat de sécurité et de confiance favorable au développement des personnes.
– Les 3 attitudes essentielles qui constituent le socle du praticien: la congruence, l’empathie et la considération positive inconditionnelle.
– Développement et mise en pratique de ces attitudes dans le contexte d’un groupe, d’entretiens duels.
– Concepts fondateurs de l’ACP : la tendance actualisante, la notion de personne, de le développement, la croissance, l’accompagnement, « l’expériencing »
– Expérience et étude de la notion de groupe chez Rogers : le groupe de rencontre, le grand groupe.
« Le groupe de rencontre met généralement l’accent sur l’évolution personnelle ainsi que sur le développement et l’amélioration – grâce à l’expérience vécue – des communications et des relations interpersonnelles. » Carl Rogers – 1970
– La question des limites : personnelles, relationnelles, de cadre, de temps.
– Le processus créatif.

2ème année
L’expérience reste toujours le creuset de l’apprentissage et de la réflexion.
Tout en poursuivant les buts de la première année et en s’appuyant sur la session d’évaluation de cette dernière, la deuxième année propose de continuer :
– à développer les théories de base définies par Carl Rogers : la théorie de la personnalité et la dynamique du comportement, de la thérapie et les 6 conditions nécessaires et suffisantes au changement, de la personne fonctionnant pleinement, et des relations humaines.
– à approfondir l’intégration des trois attitudes de base et d’envisager leurs applications à différents domaines tels que : l’écoute thérapeutique, l’éducation, les groupes, les situations de conflit, l’entreprise ou tout autre domaine en relation avec les intérêts des étudiants.

Orsay et Dijon

2017
  • Première année

  • du 7 au 10 Février

  • du 28 au 31 Mars

  • du 16  au 19 mai

  • du 25 au 29 juin

  • du 19 au 22 septembre

  • du 5 au 8 décembre

  • – – – –

  • Deuxième année

  • du 17 au 20 Janvier

  • du 14 au 17 Mars

  • du 9 au 12 mai

  • du 25 au 29 juin

  • du 12 au 15 Septembre

  • du 14 au 17 Novembre